Si vous cherchez à concrétiser une idée en une application utile, vous devez savoir que le développement mobile d’une application Android ou iOS suit le même schéma, à savoir conception, développement, vérification puis publication.

Faisons le point sur chacune de ces étapes !

Étape de conception

Une idée, aussi bonne soit-elle, n’est pas suffisante pour passer à la réalisation de votre œuvre et d’en faire un succès, vous devez avant tout consacrer une séance de brainstorming au tout début de votre projet, afin de rassembler un maximum d’informations concernant l’utilisation de votre application. Cela passe notamment par une phase d’étude des besoins de ses futurs utilisateurs.

Lors de cette étape, il faut pouvoir :

  • Rédiger un cahier de charges (type d’applications à développer, design, définition de la cible, des fonctionnalités de l’appli…).
  • Préparer le déploiement de la stratégie utilisée tout au long du processus de développement mobile.
  • Dresser le business plan et les possibilités de financement.
  • Penser à un plan marketing en cas de monétisation de votre application.
  • Fixer des objectifs à atteindre.

Étape de prototypage

Une fois que les premières bases de votre application ont été déterminées sur le cahier de charges lors de la phase de conception, prenez le temps de dessiner les différents écrans qui vont donner vie à votre projet, à main levée ou en utilisant un logiciel adapté. Il s’agit de MockUps ou de Wireframes.

Cette opération vous permettra d’avoir une vision haut niveau de l’ensemble de la navigation dans votre application.

Étape de développement

Si votre application est native s’adressant aux devices Apple, iPhone, iPad ou iPod touch, vous devez :

  • Préparer le matériel adéquat pour pouvoir réussir votre développement mobile, à savoir un Mac et le SDK iOS.
  • Écrire ou faire écrire les lignes de code en utilisant les langages Objective-C ou Swift sous Xcode.

Par contre, si votre application native est destinée à la plate-forme de Google, peu importe le système d’exploitation de votre machine (macOS, Windows ou Linux), le développement mobile d’une application Android pour tablette ou smartphone nécessite :

  • L’installation d’Android Studio et le SDK associé.
  • L’apprentissage des bases de Java ou Kotlin.

Si vous êtes habitué à d’autres langages de programmation comme JavaScript ou que vous cherchez à gagner en temps et en coûts, les apps hybrides s’avèrent être une bonne solution pour créer des applications compatibles avec plusieurs OS en se basant sur le même code.

Si vous manquez de temps ou d’expériences, faire appel aux services d’un développeur indépendant ou d’une agence spécialisée vous sera salutaire. En fonction de la complexité des fonctionnalités que présentera votre application et de la disponibilité de vos équipes techniques internes, engager une équipe de professionnels serait une solution envisageable.

Étape de vérification

Si vous avez terminé le développement de votre programme, ne vous réjouissez pas pour autant ! Rien ne vous garantit encore qu’il ne comporte aucune erreur, d’où l’intérêt de cette étape de vérification.

Pour s’assurer du bon fonctionnement de votre produit, Google et Apple mettent à la disposition de leurs développeurs des outils permettant de simuler le comportement de l’application sur un smartphone et de corriger certaines erreurs.

Vous pouvez aussi déployer directement le programme sur votre smartphone et le tester en temps réel.

Cette phase de test est extrêmement importante, vous parviendrez à un bon résultat en suivant des scénarios d’utilisation et un cahier de tests détaillé.

Étape de publication

Arrivé à cette phase, vous avez dû tester et finaliser votre application mobile avant de la proposer en vente sur la plate-forme de téléchargement Play Store de Google ou App Store d’Apple.

Un compte développeur payant doit être valide, ainsi que les informations que vous fournirez au service de modération lors de la soumission de votre application.

Une application disponible dans les stores, et après ?

Loin de constituer une fin en soi, la publication sur les stores ne signifie pas la fin de l’aventure. Bien au contraire, elle constitue un point de départ de la vie de votre application. Le challenge consistera désormais à analyser finement le comportement de ses utilisateurs afin d’identifier les axes d’amélioration à lui apporter. La solution est apportée par des outils spécialisés nommés App Analytics.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante : conception de jeux et applications mobiles.